19 septembre 2021
Comment sonoriser un orchestre

Comment sonoriser un orchestre

Comment sonoriser un petit groupe ?

Ne négligez pas les lignes de retour/lignes de retour, trouvez le bon équilibre entre le niveau sonore sur scène et en façade. N’hésitez pas à aller écouter ce qui se passe partout. Dans de nombreux cas, les moniteurs intra-auriculaires sans fil (comme les microphones sans fil) peuvent être la solution idéale.

Une guitare, une basse, un clavier, un micro vocal et une batterie… vous êtes prêt à déchaîner les foules !

Pour le divertissement en salle, une puissance de 5 à 6 W RMS par personne peut suffire. Si en revanche vous envisagez une animation en extérieur, il vous faudra une puissance de 7 à 10 W RMS par personne.

Avoir votre propre microphone vous aide non seulement à trouver le son qui convient le mieux à votre voix, c’est également essentiel pour des raisons d’hygiène. Les Shures SM58 et Beta58a sont considérés comme les microphones vocaux les plus populaires au monde.

Quel matériel pour sonoriser un groupe en live ?

Le moyen le plus simple d’ajouter du son à un concert de bar occasionnel est d’utiliser un système de sonorisation amplifié. Tout-en-un, il combine un amplificateur, un haut-parleur et une table de mixage dans un seul boîtier. Cela peut être un, deux ou trois haut-parleurs (en 2.1).

3) Le secret d’un bon EQ sur la voix Peut-être une coupure un peu plus profonde sur le bus principal. J’utilise un compresseur comme limiteur. Il est là pour empêcher la voix de devenir soudainement trop forte. Une fois ces réglages effectués, vous pouvez réfléchir à vos effets possibles (reverb, delay, etc.).

A lire aussi :   Comment changer corde guitare classique

Pour le divertissement en salle, une puissance de 5 à 6 W RMS par personne peut suffire. Si en revanche vous envisagez une animation en extérieur, il vous faudra une puissance de 7 à 10 W RMS par personne.

Prévoyez au moins 80 watts RMS pour une soirée en extérieur de 20 à 50 personnes. Au-delà de 50 personnes, il faut s’appuyer sur des modèles puissants à partir de 100 watts RMS.

Comment bien sonoriser un groupe ?

Le moyen le plus simple d’ajouter du son à un concert de bar occasionnel est d’utiliser un système de sonorisation amplifié. Tout-en-un, il combine un amplificateur, un haut-parleur et une table de mixage dans un seul boîtier. Cela peut être un, deux ou trois haut-parleurs (en 2.1).

Une guitare, une basse, un clavier, un micro vocal et une batterie… vous êtes prêt à déchaîner les foules !

Vous devez être capable de jouer avec la puissance et le mixage de vos sons aussi bien en studio qu’à l’extérieur lors d’un événement. En dehors de ces critères de choix pour l’environnement sonore, il est également conseillé d’opter pour un système de sonorisation à la pointe de la technologie.

3) Le secret d’un bon EQ sur la voix Peut-être une coupure un peu plus profonde sur le bus principal. J’utilise un compresseur comme limiteur. Il est là pour empêcher la voix de devenir soudainement trop forte. Une fois ces réglages effectués, vous pouvez réfléchir à vos effets possibles (reverb, delay, etc.).

Quelle puissance pour sonoriser une salle ?

Choisissez sa puissance en fonction du lieu et du public. La réverbération du son augmente la puissance à l’intérieur. On estime qu’environ 5 à 6 watts RMS par personne sont nécessaires pour la musique, contre 1 watt RMS par personne lors de la diffusion d’une conférence.

A lire aussi :   Trompette comment son

La performance est sans aucun doute la principale considération lors de la planification d’un système de sonorisation amplifié. Le meilleur indicateur d’évaluation est le watt RMS (Root Mean Square) : il permet d’estimer les performances réellement perçues du matériau sans tenir compte du volume aux pics.

Prévoyez au moins 80 watts RMS pour une soirée en extérieur de 20 à 50 personnes. Au-delà de 50 personnes, il faut s’appuyer sur des modèles puissants à partir de 100 watts RMS.

Un salon de 20 mètres carrés peut justifier une puissance totale de 50 watts, et vous pouvez facilement dépasser les 100 watts pour des pièces de plus de 40 mètres carrés. N’oubliez pas que l’amplificateur doit suivre : pas de haut-parleurs 2×50 watts requis lorsque l’amplificateur atteint 2×30 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code